Nayax toujours en mouvement

456

Le salon vending Paris a été l’occasion pour Nayax de présenter une seconde génération de lecteur bancaire et de confirmer que la solution que certains semblaient mettre en doute à son lancement, trace sa route et séduit de plus en plus d’opérateurs.

Il est reconnaissable par tous avec sa livrée jaune et entend continuer à percer dans le marché du paiement bancaire sans contact. Le lecteur Nayax est aujourd’hui d’une simplicité à poser en face d’automate et offre la possibilité d’une double, voire triple approche, avec sa nouvelle version VPOS Touch. En effet, il permet de faire de manière simple du paiement bancaire contactless, autrement dit de répondre à la croissance du marché en France (cette année la croissance des paiements bancaires sans contact a été tout bonnement doublée). Le paiement sans contact et plus encore bancaire, est aujourd’hui porteur explique Eric Houry dans la mesure où il facilite la fluidité des paiements face à l’automate d’une part et permet d’autre part aux professionnels de gagner clairement en coûts de traitement de la monnaie. 

Le lecteur Nayax dispose en effet d’avantages certains qui peuvent venir expliquer son développement ces dernières années. Le premier est simple et se résume par sa polyvalence. Il est adapté au vending car il fonctionne sur une technologie sans contact qui permet de lire une carte privative, une carte bleue en quelques secondes avec un temps d’appairage des plus réduits. Plus encore il est simple à identifier et s’adapte en façade de la plupart des automates du marché. C‘est une solution Online c’est à dire que dans la mesure où il accepte la lecture des cartes bancaires ou des grands acteurs du marché (Visa, Mastercard, American Express) il nécessite une connexion au réseau. l’avantage pour le professionnel reste le fait que le lecteur est compatible à la plupart des micros paiements dits bancaires, mobiles NFC mais aussi aux solutions privatives. Nayax peut aussi se décliner en solutions d’acceptation de cartes prépayées et de paiement et de rechargement que ce soit à partir d’un terminal de paiement en boutique ou sur un distributeur automatique. Pour bien comprendre les choses le lecteur Nayax est un caméléon : il accepte les micro-paiements bancaires, les solutions NFC mais aussi les solutions privatives déjà en place chez un client. C’est une corde additionnelle qui signifie qu’un opérateur de gestion opérant chez un client ayant déjà un support (carte d’accès au restaurant d’entreprise, au contrôle d’accès… va utiliser le support comme moyen d’authentification et ne nécessite donc pas de fournir une clé ou un badge.

L’autre argument qui est mis en avant, est le fait qu’avec cette solution, les transactions sont directement dirigées vers le compte bancaire de l’opérateur moyennant un coût de transaction (commission) des plus réduits. Les flux et la traçabilité sont de plus consultables en ligne via une suite logicielle backoffice. Mais l’autre grande logique reste au-delà des paiements bancaires la déclinaison d’une application smartphone customisable Monyx développée permettant aux consommateurs de payer à partir de différents comptes (visa, PayPal…) et de bénéficier d’un programme de fidélité. L’opérateur de gestion peut à partir de cette solution disposer d’une offre globale micro-paiements, compatible avec les solutions des GAFA (Apple Pay, Google Wallet…), acceptant les solutions privatives déjà présentes et pouvant elle-même proposer une offre de paiement mobile associée à de la fidélité. Une solution appelée à encore s’enrichir de fonctionnalités avec l’arrivée prévue au second semestre 2017, d’un nouveau lecteur de seconde génération (VPOS Touch) qui élargira encore les fonctionnalités de la solution.