Café X touche du doigt la distribution automatique

223

À l’heure ou les coffee-shop ne cessent de se déployer et mettre en avant la convivialité de leurs espaces et de l’état d’esprit qu’ils entendent cultiver un concept vient balayer ou du moins gommer une large partie de cette approche et il se nomme Café X.

Les plus âgés peuvent vous parler de Temps X l’émission des frères Bogdanoff qui explorait fin des années 80 le futur, on connaît le Facteur X le petit « plus » indéterminé qui on ne sait pas pourquoi fait fonctionner une invention…Café X se veut dans la même veine et incarner le coffee-shop du futur…à cela près qu’il le pense déshumanisé.

En effet ce coffee-shop d’un nouveau genre dont une unité est installé en Asie (Hong Kong Science Park) et la seconde sur le territoire américain fonctionne avec seulement une personne en boutique là où une unité moyenne demande cinq personnes. Concrètement Café X est un kiosque en demi lune qui est particulièrement visuel et démonstratif car il est constitué de deux machines semi automatiques à café que vient utiliser….un bras robotisé. celui ci vient placer le gobelet sur le réceptacle, attend la réalisation de la boisson, puis vient la reprendre et la délivrer dans une trappe qui s’ouvre alors pour que le consommateur puisse venir prélever sa boisson. Son inventeur une jeune ingénieur tout juste sorti de l’université à 23 ans explique qu’il a eu cette idée de robot barista tout simplement en constatant combien de temps il passait à faire la queue dans son coffee-shop de prédilection et combien étaient répétitifs au final les mouvements des baristas. Une levée de fond plus tard ce dernier part en chine d’ou il est originaire, découvre un bras articulée chez Mitsubishi et installe son premier kiosque café automatique au Science Park de Hong Kong. Une seconde unité vient d’être installée… à San Francisco bien entendu, patrie de la technologie et surtout à une encablure de la Silicon Valley. Le succès semble au rendez vous car Café X est aujourd’hui sollicité selon son CEO – Mr Hu – par des majors pour installer Café X sur leurs campus. Ce « kiosque » automatique est désormais semble-t-il en bonne voie pour se déployer. Mr Hu s’en félicite comme vous pouvez l’imaginer et assène un argument économique de choix : on peut commander ses recettes sur place au travers de tablettes tactiles ou à distance via une app pour smartphone. Bien entendu les solutions de fidélité sont d’ores et déjà mises en place au travers de l’app. Plus encore Café X peut simplement être opéré par une personne dont le rôle reste venir alimenter les deux dispensers semi-automatiques qui constituent le coeur de l’automate. Autrement dit Café X a besoin d’un approvisionneur tout simplement ! Alors que de l’autre de l’Atlantique certains en sont encore à venir inventer une vitre transparente sur la porte des automates vending, le jeune CEO de Café X a tout bonnement eu l’idée de construire un kiosque qui permet au consommateur de commander via une tablette et constater derrière une vitre le travail effectué par un bras motorisé qui remplace un humain pour venir poser un gobelet et le récupérer une fois la boisson réalisée devant lui. Comme quoi il suffit dans certain cas de réaliser des choses simples pour au final contenter le consommateur. L’avenir nous dira si ce type de développement sera en passe de venir détrôner la bonne vieille machine à café automatique telle que nous la connaissons mais il faut reconnaître que la réalisation, même simple et surprenante peut au final avoir du sens. Ce d’autan plus que Café X s’est naturellement tourné vers des torréfacteur locaux reconnus pour fournir des ingrédients de qualité constituant des vrais espressos, de véritables cappuccinos…