Avec le lancement de son nouvel ERP professionnel, Orba Informatique ouvre la voie aux solutions de gestion en mode collaboratif. C’est dans cet esprit que W3 néo a été conçu. Radjem Khiter et Corinne Niverts, fondateurs d’Orba Informatique s’en expliquent à l’occasion du salon Venditalia.

F&C Markets : Pourquoi W3 néo alors que l’évolution W3 avait été annoncée il y a déjà quelques années ?

Corinne Niverts : W3 se voulait l’évolution de WinGDA 2, notre solution logicielle ERP dédiée à l’univers de la distribution automatique et qui avait été développée au sein d’un environnement bureautique dédié à l’univers PC. Cette solution entendait apporter des outils de contrôle de l’activité de gestion du cash, des ventes, de contrôle des stocks afin d’aider les professionnels dans leur prise de décision et ce dans un univers de bureautique. Cet univers a connu des bouleversements majeurs ces cinq dernières années.  Avec l’arrivée d’internet, de la téléphonie mobile 4G et aujourd’hui des solutions Cloud qui hébergent les données (DATA) mais aussi de plus en plus d’applications, les solutions d’hier ne sont plus adéquates. Nous avions avec W3 pressenti ces changements et voulions faire évoluer notre solution. Pour autant, devant l’accélération de ces environnements progiciels, la naissance des solutions Cloud, le développement des outils connectés, il nous est apparu urgent d’attendre une plus grande clarté des solutions appelées à devenir des standards. Plus encore le vending est lui aussi entré en quelques années dans l’ère du numérique et de la dématérialisation. Les automates intègrent aujourd’hui des solutions communicantes et Venditalia 2018 montre bien le passage du vending traditionnel au Vending 2.0 voire 3.0 avec des machines toujours plus conviviales, susceptibles de recevoir et d’envoyer de la DATA. Côté paiements, nous pouvons constater également une migration du cash vers le cashless, des systèmes fermés et propriétaires vers des solutions openloop voire opensource.

Avec W3 néo, Orba a repensé l’approche de son ERP.

F&C Markets : Donc vous avez tenu à repenser vous aussi votre solution ?

Radjem Khiter : C’est effectivement ce que nous avons pris le temps de faire afin d’apporter une solution professionnelle tenant compte de l’ensemble de ces bouleversements. Il eut été plus simple de venir travailler en mode mise à jour sur une évolution mais nous sommes partis du principe que le W3 ne pouvait pas s’arrêter au milieu du gué d’où la nécessité de repenser notre approche sur une solution plus complète W3 Néo que nous présentons aujourd’hui.

Cette nouvelle approche se veut avant tout rapide et susceptible de travailler en complète fluidité et transparence avec les autres outils que peuvent utiliser les professionnels quitte à venir les compléter si besoin est. Nous traitons de la data autrement dit des bases de données et devons de plus en plus interfacer notre solution avec d’autres bases de données comme les paiements. Jusqu’à maintenant les solutions pour gérer cette communication passe par des ponts entre les différentes solutions c’est ce que nous appelons des API… W3 néo va plus loin car il peut directement venir chercher les informations qui lui sont nécessaires sans passer par des API. Nous avons travaillé sur un principe de collaboration et d’interaction entre les différents acteurs et pour cela, nous avons intégré à notre solution un navigateur dédié de type Safari ou Google qui va permettre d’être paramétrable et de venir chercher les bonnes informations sur les autres environnements professionnels de manières à pouvoir apporter une fluidité dans le quotidien des personnels utilisant W3 Néo. La solution W3 Néo peut peut proposer l’hébergement, les sauvegarde et le PRAchez Orba ou bien sur d’autres serveurs, selon le choix de nos clients sans que cela n’interfère dans le quotidien des utilisateurs. Nous nous sommes adaptés à la logique webservices, nous avons donné la possibilité à la solution de parler à un programme local et de s’intercaler avec ce dernier sans pour autant que l’utilisateur n’ait l’impression de sortir de l’environnement W3 néo. Nous pouvons de même paramétrer et construire les solutions en fonction des options matérielles choisies par chacun : W3 néo peut travailler avec notre partenaire Vendon pour la télémétrie et ainsi échanger des informations opérationnelles, financières et marketing, des alertes mais peut aussi être configuré avec une autre solution du marché. Nous nous sommes concentrés sur l’offre et le traitement des données. Avec cette ouverture W3 néo est capable d’aller récupérer et pousserles informations de gestion en temps réel si besoin est et de fait peut les rentrer et projeter sur ses différents modules (ventes, stocks, achats…), ce qui permet d’évoluer vers des services et de solutions de BI (Business Intelligence)

F&C Markets : Vous avez donc mis la priorité sur l’usage ?

Corinne Niverts : Notre priorité est avant tout le traitement de l’information et sa restitution au sein de solutions de contrôle de l’activité, la mise en place d’outils d’aide à la décision. Cette logique a dû prendre en compte le fait qu’outre le traitement, nous devions être en capacité d’aller chercher et de traiter la bonne information et ce, quelles que soient les solutions et les technologies retenues par nos clients. Audit via PDA, télémétrie, paiement par comptage, paiements dématérialisés… les approches peuvent varier voire être mixées. Pour autant, W3 néo doit être en mesure de les traiter, d’appréhender cette diversité des sources, des bases de données et de fournir un environnement de travail unifié, fluide et sans délai de latence et de traitement. Nous sommes au final attendus sur notre capacité à apporter la bonne information.

F&C Markets : Quel est l’accueil des professionnels ?

Radjem Khiter : Ils semblent séduits voire surpris par cette nouvelle approche qui vient aujourd’hui répondre à leurs attentes au quotidien. Nous sommes dans une phase de présentation et de tests mais je crois que bon nombre d’entre eux reconnaissent que nous avons eu raison d’attendre et de repenser notre approche car ils disposent aujourd’hui d’un nouvel outil plus rapide, plus performant et ouvert sur les autres solutions professionnelles. Je crois que cette patience dont nous avons fait preuve alors que les progrès technologiques nous poussent vers toujours plus d’instantanéité, va bénéficier à nos clients et leur permettre de disposer d’une solution qui ne les enferme pas dans une logique captive mais collaborative. Nous nous sommes aussi appuyés sur ce principe pour adapter W3 néo à cette philosophie.