Guillaume Borione directeur général Evoca France a profité de la tournée nationale d’Evoca pour nous accorder sa première interview. Ce dernier après une expérience professionnelle sur le continent Américain met en perspective les évolutions de N&W Global Vending devenu désormais Evoca. Une « évolution » qui outre le fait de regrouper désormais un pôle de marques, entend surtout se structurer autour d’une offre cohérente qui permettra aux professionnels d’appréhender au mieux les exigences du marché.

F&CM : Vous venez de mener votre premier roadshow sous le nom Evoca… Quelle est aujourd’hui votre vision du marché ?

Guillaume Borione : C’est vrai que cette série d’étapes nous a permis de montrer ce que représente désormais le Groupe. Evoca, qui signifie « Evolution Café », souligne notre orientation vers ce marché dynamique où l’évolution des tendances de consommation doit être rapidement appréhendée. Le Groupe entend affirmer sa dimension internationale. Nous sommes aujourd’hui présents sur l’ensemble des grands marchés qu’il s’agisse de l’Europe, de l’Amérique du Nord, de l’Amérique du Sud et désormais de l’Asie. Le café est aujourd’hui un marché mondial et Evoca s’est structuré autour de marques internationales ayant toutes un rôle à jouer dans notre capacité à apporter une réponse professionnelle forte à chaque demande. Necta, Wittenborg, Ducale, Saeco, Caffection, Gaggia, SGL, sont autant de gages pour les professionnels de bénéficier d’une solution sur l’ensemble des segments comme le vending, l’Horeca, l’OCS, le CHR…mais aussi autour des instants de consommation qu’ils soient traditionnels ou d’impulsion. Les professionnels du Vending qui se sont succédés sur les différentes dates françaises ont pu constater la largeur de nos gammes et la possibilité qui leur est aujourd’hui offerte de disposer d’un ensemble de solutions pour satisfaire les demandes du marché qui évoluent aujourd’hui. La vision du groupe est  d’apporter une réponse en termes de solutions produits et le portefeuille de marques est appelé à y répondre. Les offres sont aujourd’hui cohérentes et vont le devenir encore plus. Notre évolution a pu apparaître pour certains comme une marche forcée vers la croissance mais le marché du café s’est lui aussi fortement internationalisé et a pris une dimension de plus en plus large regroupant le vending, l’Horeca, l’OCS le CHR… Evoca est désormais un acteur sur l’ensemble de ces segments de marché.

F&CM : Vous avez abordé vos rendez-vous sur le thème du Cloud, c’est un message fort ?

G.B. : L’émergence des interfaces tactiles sur les machines, du paiement dématérialisé et plus largement les solutions technologiques sont désormais de plus en plus présentes dans nos offres. Derrière ces technologies se profile le monde de la DATA et il faut regarder les tendances de manière claire et sereine, les machines et dispositifs sont de plus en plus connectés et dépendants. Il faut donc utiliser ces évolutions de manière cohérente et non pas les redouter. Toute notre force chez Evoca va être de venir apporter des solutions accessibles et cohérentes à nos clients afin de ne pas créer de clivage technologique mais de les accompagner au mieux dans le virage des nouvelles technologies. Cela signifie concrètement leur apporter des solutions pour leur exploitation, des supports backoffice et des solutions de marketing opérationnel.

Notre stratégie est aujourd’hui d’apporter une réponse forte et de démystifier les craintes qui peuvent apparaître sur les changements de modes opératoires clients et opérateurs. Il faut accompagner les changements de méthode de travail des équipes, soutenir les dirigeants des PME/TPE qui structurent le marché du vending en France. Le consommateur est aujourd’hui déjà sur des habitudes d’achat plus simples, rapides et plus fluides… il nous faut aujourd’hui lui donner satisfaction et c’est notre rôle de leader que de venir apporter des solutions produit à nos clients qui puissent répondre à ces attentes. Nous avons au travers de nos rencontres dévoilé Breasy, notre offre de paiement dématérialisé via smartphone de marque Newis, qui regroupe nos solutions de paiement et de service au sens large. Avec cette solution nous apportons des réponses adaptées au vending et CHR non plus simplement sur les offres « matériel » mais l’environnement data qui les accompagne.

F&CM : Le Cloud est selon vous une opportunité ?

G.B. : Il doit être avant tout clarifié, car il s’agit ni plus ni moins que d’une nouvelle approche qui permet d’avoir accès à des données et des ressources qui sont stockées non pas dans un serveur de l’entreprise mais hébergées dans des serveurs distants. Et ces données et l’ensemble des ressources sont volumineuses. Pour autant elles restent accessibles immédiatement via des solutions connectées. La question est donc de savoir comment exploiter au mieux les ressources pour le plus grand bénéfice des professionnels. Evoca travaille aujourd’hui dans ce sens et va permettre aux professionnels de bénéficier de solutions qui seront adaptées à leur environnement et que nous allons penser pour eux en fonction des spécificités du métier. Chacun a conscience que l’environnement technologique évolue de plus en plus vite. Il faut donc saisir les opportunités qui se présentent pour monter en compétence et apporter aux consommateurs des offres en phases avec leurs attentes.

F&CM : Vous avez une expérience d’autres marchés du vending comme les USA… Peut-on faire des parallèles avec la France ?

G.B. : Ce sont des marchés bien différents en termes de structuration. Comme le marché français il s’y est effectué une certaine concentration… et comme le marché français, la qualité et le sérieux de la prestation sont des critères de succès et de développement. Mais il y a une grande différence à savoir qu’Outre Atlantique le café ne représente que 4% de l’activité vending. Par contre on retrouve une offre café gratuite gérée en mode OCS dans les entreprises, et de fait d’autres acteurs comme les salons de café (les coffee-shop) ont su capitaliser sur une offre différenciée et plus valorisée pour au final, emporter la majeure partie des ventes du coffee on the Go. Il est aujourd’hui à mon sens important que les opérateurs français poursuivent leurs efforts pour mettre en avant une offre café de qualité et innovante qui puisse leur permettre de valoriser leur savoir-faire et ne pas laisser d’autres acteurs venir cannibaliser le marché. C’est là toute notre ambition chez Evoca que de leur apporter des solutions marché au travers de nos marques et concepts afin de pouvoir faire face à l’évolution des demandes du consommateur.