Le groupe IVS S.A. via sa filiale à 100% contrôlée, CSH S.r.l. a signé un contrat portant sur l’acquisition de 100% de Moneynet S.p.A., spécialisée dans les services de monnaie électronique et de paiement, actuellement détenue par le groupe Nexi, par l’intermédiaire des filiales Bassilichi S.p.A. et Consorzio Triveneto S.p.A.

Avec CoffeecApp IVS dispose déjà d’une solution de paiement par smartphone

Moneynet est un établissement de paiement (IP) «hybride», gérant deux activités distinctes à savoir la maintenance de solutions POS et la délivrance de solutions de paiements dématérialisées.

L’acquisition de Moneynet par CSH s’inscrit dans le projet de développement et d’intégration des services fournis par IVS, en tirant parti du réseau et des infrastructures des divisions du Groupe.
Avec l’intégration progressive des services de Moneynet, une nouvelle possibilité de changer les espèces en compte sera disponible – en plus des agences bancaires – en utilisant le réseau et les compétences de la division Coinservice. Parallèlement, les autorisations de Moneynet permettront à Venpay SpA, filiale de CSH, d’activer, via ses systèmes et applications (CoffecApp® e Moneytor®), de nouveaux services de paiement en plus de ceux disponibles sur les distributeurs automatiques, en exploitant la capacité existante de gérer et déplacer des espèces (pièces) déjà présentes dans la division Coinservice (dont IVS est l’un des principaux clients) et dans d’autres sociétés de vente.
En tant que leader européen de l’innovation appliquée au secteur de la distribution automatique, le groupe IVS s’appuie sur un réseau de distributeurs automatiques de plus en plus numérisé et affiche des capacités opérationnelles améliorées. Depuis 2000, IVS a été la première entreprise du secteur à appliquer la technologie de connexion de télémétrie aux distributeurs automatiques (environ 25 000 sont actuellement connectées par télémétrie). Entre 2013 et 2014, Venpay a ensuite construit le plus grand réseau de points de vente «sans surveillance» et «monotenant» d’Italie (environ 5 000 points de vente ont été installés sur des distributeurs automatiques). Et en 2017 et 2018, elle a développé ses systèmes d’interconnexion et de paiement électronique en mettant en œuvre des applications pouvant être utilisées sur le circuit des distributeurs automatiques, actuellement fermé et privatif.
CoffecApp®, l’application développée par IVS via sa filiale Venpay SpA, est de plus en plus utilisée par les consommateurs (fin 2018, environ 190 000 téléchargements et plus de 40 000 utilisateurs avaient été enregistrés, contre 65 000 à 16 000 utilisateurs et 16 000 à la fin de 2018. 2017). Et ce développement n’est qu’à ses débuts, CoffecApp® n’est actuellement installé que sur une petite partie (environ 12%) des distributeurs automatiques du groupe IVS. Toutefois, la base d’utilisateurs potentiels est vaste, ce qui inclut le grand nombre de clients qui utilisent et paient leurs consommations dans les distributeurs équipés des systèmes développés par Venpay (environ 2 à 2,5 millions de personnes par jour, pour un total de 850 millions de consommations par an en considérant uniquement les clients IVS).

L’une des fonctionnalités de CoffecApp® est la possibilité, offerte aux utilisateurs, de recharger un « portefeuille » électronique sur leur smartphone, non seulement en transférant de l’argent depuis des cartes de crédit, mais également en payant en espèces (pièces de monnaie ou petits billets) directement aux accepteurs de pièces. et des accepteurs de billets installés sur les distributeurs automatiques du réseau, et donc disponibles en grand nombre sur le territoire, dans des entreprises, des écoles, des hôpitaux et d’autres lieux ouverts au public.
Ainsi, les clients peuvent facilement convertir de petites sommes d’argent en argent électronique / compte. IVS, avec ses employés en charge du remplissage des distributeurs automatiques et par l’intermédiaire des filiales de la division Coinservice, dispose des capacités nécessaires pour assurer la gestion efficace de ces liquidités, à un coût marginal, sachant que ce service supplémentaire exploiterait les activités déjà dans le cadre de l’activité centrale de vente quotidienne.
Avec l’acquisition de Moneynet, le groupe IVS sera en mesure d’intégrer toutes ces fonctions et services et de faire ressortir la plus grande valeur inhérente à ses infrastructures et à ses compétences. Une opération qui révèle bien qu’outre la prestation de service opérée par l’automate, l’offre de paiements devient aussi un gisement de rentabilité.