C’est la principale information qu’il faut retenir du salon Nama de la distribution automatique. Les observateurs ont tendance a beaucoup regarder le marché américain qui donne souvent le ton sur les futur des offres vending. Et force est de constater que sur un marché déjà mature le tournant des produits et snacks bien-être est déjà pris et déroule ses offres. Aux traditionnelles barres de chocolats et soft-drinks viennent désormais largement se substituer des produits alternatifs. Ici la chasse aux calories est déclarées mais pas uniquement car les produits Bio (organic) et le recours à des ingrédients naturels (les fameux sans additifs, sans conservateurs…) tiennent aussi le haut du pavé. Autrement dit les consommateurs américains dispose d’une pléthore de produits dits « Healthy » qui deviennent de vrais moteurs et font désormais partie des produits à ne pas oublier dans les assortiments. Les produits chocolatés sont toujours présents mais ils se combinent désormais dans des barres céréalières multi graines. Le sucre est lui aussi de moins en moins présent ou bien naturellement présent dans les produits (miel).

Les allégations sont aujourd’hui clairement affichées par les opérateurs de vending

Les softdrinks eux aussi sont de moins en moins en odeur de sainteté. Aussi l’eau revient au devant de la scène via des aquadrinks plats ou gazeux incorporant des arômes naturels de fruits ou des jus de fruits… et comme le café et la caféine ne sont pas systématiquement présents au travers des boissons chaudes alors il revient dans les boissons fraîches.

Eaux aromatisées, produits snacks à base de graines, produits Vegan, Bio… les assortiments doivent aujourd’hui refléter clairement la tendance « Healthy » / Bien-Être.

Ainsi certaines aquadrinks avancent une teneur en caféine naturelle équivalente à un ou deux expressos (shots)… voire même dans certains snacks chocolatés… et organics. C’est une vraie voie vers d’autres modes de consommation qui il y a encore une dizaine d’années était impensable sur un marché US comme présenté comme celui de la mal-bouffe et des snacks et boissons trop gras, trop sucrés, brefs trop riches en toutes ces substances (sucres, graisses, additifs)… qui constituaient compte tenu de la tendance au grignotage intempestif des nord américain un cocktail explosif favorisant l’obésité. L’action des pouvoirs publiques emmenés par la croisade de Michèle Obama, la prise de conscience de l’industrie agro alimentaire semble avoir porté leur fruits du moins en termes d’offres produits. par ailleurs le développement des Micromarkets centrés sur une offre plus large de produits plus healthy a également produit une diversification de l’offre et donc de la demande. Reste à savoir ci cette tendance constatée Outre Atlantique saura toucher les côtes de la vielle Europe dans les mêmes proportions. Pour l’industrie du vending c’est néanmoins une orientation nouvelle et une démarche qui affecte directement le quotidien des professionnels. Il ne s’agit plus d’un effet de simple maquillage qui vise à donner bonne conscience pour continuer à vendre les produits traditionnels.