Lavazza vise la 3ème place du podium

102

C’est dans le cadre de Roland Garros ou la marque est cette année encore partenaire, que Giuseppe Lavazza, Vice-Président du groupe éponyme, a fait un point marché. Il s’est félicité des bonnes performances à la fois internationales du groupe (avec un CA en progression de 1,87 milliard d’euros en progression de 9,2%, un Ebita de 197 millions d’euros (6,2%) et un résultat net de 87,9 millions d’euros (+12,9%). Une croissance à la fois organique mais également ponctuée par l’intégration de nouvelles sociétés comme Blue Pod ou encore ESP (Espresso Service Proximité) en 2017. 

Cap sur l’international 

Une activité qui est aujourd’hui de plus en plus tournée vers l’international qui désormais représente 66% de l’activité et qui doit atteindre 70% en 2021. Guiseppe Lavazza a rappelé la volonté du groupe de devenir un « pure coffee player » et d’atteindre la troisième place mondiale sur le secteur. Une volonté qui passe à la fois par une croissance organique mais également des opportunités si elles se présentent. Rappelons que 2018 a été marqué par le rachat des activités café du groupe Mars par Lavazza. Du reste, le Groupe ne s’interdit pas de nouvelles acquisitions sur des marchés au travers de marques emblématiques et en phase avec les valeurs du groupe.

La France reste son second marché

Dans ce contexte le marché français qui reste le second marché en termes d’activité pour le groupe avec une chiffre d’affaires de 407 millions d’euros et qui regroupe Carte Noire et Lavazza France. Un marché à la fois historique, la marque étant implantée depuis 1982 sur la CHD et qui est aussi en profonde mutation depuis le rachat et l’intégration de Carte Noire. Le groupe opère à la fois le marché du retail (Carte Noire) et le marché Away From Home (CHR/Vending/OCS) via Lavazza France Hors Domicile en synergie au travers de la marque historique Lavazza emblème de l’expresso à l’italienne mais également Carte Noire qui est française et qui bénéficie d’une réelle notoriété. Une synergie qui semble s’opérer en symbiose dans la mesure où Lavazza revendique la première place du podium sur le marché français à la fois dans les foyers (16,7 % de part de marché) mais aussi sur la CHD. Sur ce dernier segment de marché Lavazza déclare aujourd’hui 115 000 points de distribution soit 90 000 en Vending/OCS  (45% de PDM) et 25 000 en Food Service (55% de PDM). Des résultats qui reflètent le dynamisme de la marque et des équipes sur le terrain avec notamment cette année le lancement de Firma sa troisième génération de capsule OCS premium qui rencontre un vrai succès ainsi que le lancement en Vending d’une gamme Carte Noire Professionnelle (café grain et lyo). Mais la marque entend poursuivre son investissement sur le marché français avec un nouvel objectif : la conquête des millennials. 

Séduire les Millennials 

Guiseppe Lavazza assume cette volonté dans la mesure où ces nouveaux actifs sont aujourd’hui de plus en plus sensibles au monde du café, exigeants quant à leur manière de le consommer et soucieux à la fois du Sourcing des matières premières mais aussi de enjeux sociaux et environnementaux. Une logique qui correspond selon lui à l’ADN de la marque qui au-delà de la tradition et du respect du produits s’est engagée depuis des années dans une logique de respect du développement de son activité au sein d’engagements sociaux et environnementaux forts. La Fondation Lavazza créée dès 2004 mène 24 projets dans 14 pays et sur trois continents. Le respect des tradition, l’innovation sont aussi au cœur de son quotidien au travers du réseaux de 55 training centers qui forment les professionnels mais accueillent aussi les consommateurs. Du reste la France va connaître dans les prochaines semaines l’ouverture d’un training center sur les Champs Elysées. Cette conquête des Millennials va donc s’opérer de manière large et global à la fois par des opérations de proximité de la marque avec les consommateurs comme c’est aujourd’hui le cas sur Roland Garros (plus de 460 000 cafés et variations gourmandes servis l’année dernière pendant la quinzaine) mais également via des points de contact variés comme l’université, le sport, les lieux de consommation et les réseaux sociaux. Une logique qui va aussi se traduire par le placement d’une nouvelle offre hors domicile via le placement d’un concept Nitro & Cold Brew dans 500 établissements cible cette année. En effet outre l’expresso et les cafés de spécialité, ces nouvelles boissons de café infusé à froid et sur lequel on ajoute du gaz d’azote à froid (nitrogène)… connaissent une croissance incroyable depuis quatre ans dans divers endroits du globe. Lavazza proposera sa machine aux établissements soucieux de développer une offre de café froid infusé et de Nitro Coffee… encore une fois l’innovation et la tradition se marient en mode Lavazza.