Les deux géants de l’industrie agro-alimentaire ont successivement quitté la Plastics Industry Association, le principal lobby du secteur aux USA. Ce dernier lutte depuis des années contre les législations locales et nationales visant à réduire l’utilisation du plastique et principalement du plastique jetable. Pepsi comme Coca Cola ont de fait pris leur distances de manière définitive ce qui peut se comprendre compte tenu que depuis plusieurs mois ces derniers se sont engagé dans une attitude et une politique de réduction des plastiques au sein de leur production. PepsiCo a par exemple annoncé que désormais son eau Aquafina serait embouteillée en canette et non plus en bouteilles pour la vente à emporter. Une logique qui est d’ores et déjà appliquée par d’autres acteurs du secteur. En effet en France dès février 2019 une quinzaine de grands groupes comme Danone ou encore Carrefour on ratifié un texte avec le ministère de l’Ecologie et des ONG afin de définir une vision et une politique commune de l’économie circulaire dans laquelle le plastique n’a pas de place en tant que déchet sachant qu’aujourd’hui 100 millions de tonnes de plastique sont rejetés dans la nature et viennent polluer les océans.