Les Français favorables à la consigne

27

Dans un sondage commandé par Boissons Rafraichissantes de France l’association qui regroupe notamment Coca Cola, Orangina Suntory, Pepsico… Les Français se déclarent favorables à la consigne. Cette étude menée sur plus de 2000 personnes par internet du 17 au 20 septembre révèle que plus de 9 français sur dix sont favorable à sa mise en place et ils sont 92% à se déclarer prêts à ramener leurs emballages sur les points de collectes et 92% déclarent être prêts à ramener leurs emballages en points de collecte. « Le soutien massif à la mise en place d’un système de consigne pour recyclage illustre l’importance que les Français accordent à la question écologique, la préservation de l’environnement s’étant imposée comme leur première préoccupation », analyse Brice Teinturier, directeur général délégué de l’institut Ipsos. L’enquête internet menée par Ipsos révèle aussi une prise de conscience environnementale des Français qui se disent prêts à changer leurs habitudes et leur mode de vie : 96% déclarent être prêts à « adopter des petits gestes du quotidien » pour « réduire leur impact environnemental » quand 87% pourraient « modifier réellement leurs habitudes au quotidien ». Ils sont également 71% à se déclarer prêts à « repenser en profondeur la manière dont ils vivent ».

Un système sans coût pour le consommateur

Après leur avoir exposé précisément le fonctionnement du système de consigne pour recyclage des emballages boissons, les Français interrogés ont estimé que cette pratique :

  • Est efficace pour la préservation de l’environnement (90%)
  • Permet de réduire le volume des emballages volontairement jetés dans la nature (89%)
  • A déjà fait ses preuves (88%)
  • Est sans coût pour le consommateur car il récupérera le montant de sa consigne en rapportant l’emballage (85%)
  • Est facile à mettre en place (77%)
  • 92% des Français interrogés déclarent être prêts à rapporter leurs emballages de boissons consignés en point de collecte.
  • 87% des personnes interrogées estiment que « La consigne est juste car elle ne coûtera rien aux consommateurs vertueux mais uniquement à ceux qui ne participent pas au système de collecte pour le recyclage » contre seulement 13% qui jugent que « La consigne est injuste car elle va peser sur le pouvoir d’achat des Français qui ne rapportent pas leurs emballages »
  • 89% des Français se déclarent favorables à l’instauration d’un système de consigne pour recyclage, dont 57% « tout à fait favorables ».