C’est une petite révolution qui vient d’être annoncée chez Nestlé Waters. Le groupe qui concentre les activités d’eaux embouteillées et qui regroupe, en plus de San Pellegrino et Perrier, une cinquantaine de marques nationales a décidé de réorganiser son pôle embouteillage. Son siège mondial jusqu’ici implanté en France à Issy-les-Moulineaux va disparaître et l’activité va désormais être intégré dans une Unité d’affaires stratégiques et gérée par grandes régions dans le monde. Une solution déjà utilisée pour les segments du café, l’alimentation animale ou encore le lait infantile. La France conserve néanmoins le pole d’activité stratégique mais il est clair que le siège mondial de Nestlé à Veuvey reprend clairement la main sur l’activité.

Sur les neuf premiers mois de 2019, les ventes de Nestlé dans l’eau ont enregistré une baisse de 0,5%, à 6,1 milliards de francs suisses (5,5 milliards d’euros). Nestlé Waters emploie aujourd’hui en France près de 2300 personnes.