C’est le bi-hebdomadaire alémanique « Finanz und Wirtschaft » qui a annoncé la nouvelle en se référant à des sources proches du dossier. Le géant de l’activité Vending Sélecta a mis en suspend son introduction en bourse qui ne sera donc pas faite pour 2019 alors qu’elle était déjà préparée de longue date avec une fourchette de prix d’émission déjà fixée et un montant de titre mis en vente estimé à plus d’un milliard de francs suisses. Selecta qui publie régulièrement ses résultats et ses commentaires semble pourtant avoir redressé son activité ces derniers semestres et ce même si l’Angleterre et surtout la France pèsent encore sur son cashflow. Certains pensent que c’est aussi une des raisons du retard à lancer l’IPO (introduction en Bourse), le redressement de la situation en France après l’intégration des activités de Pélican Rouge semble bien plus complexe que prévu et doivent demander plus de temps pour atteindre les objectifs de rentabilité attendu par le groupe. Il faut reconnaître que Pelican Rouge était déjà en grande difficultés sur l’hexagone avant même son rachat et que la structure clients des parcs Sélecta et Pelican Rouge bien différente en terme de localisation et typologie comme taille de clientèle. Reste à savoir combien de temps cette remise à niveau va prendre et quelle est l’ampleur du travail à accomplir.