Télétravail confiné : premiers chiffres clé

0
182

Les Français ont découvert avec le confinement la logique du télétravail. Peu répandu encore en France, le télétravail imposé par le confinement a obligé chacun à se mettre en phase avec de nouvelles exigences de travail au domicile. Mais quels en ont été les effet ? Un premier retour d’expérience a été formulé par le réseau Antrac/Antar suite au questionnement de plus de 4000 personnes affiliées et les enseignements laissent apparaître que cet épisode a été globalement bien perçu car 88% des sondés révèlent qu’ils souhaitent poursuivre le télétravail après la crise de manière ponctuelle ou permanente. On apprend aussi que deux tiers d’entre eux ont réussi à suivre des réunions d’équipe ou joindre les managers au moins une fois par semaine. 79% d’entre eux ont vu leur tâches et activité redéfinies. Si le travail chez soi fut de mise, en mode contraint, il n’a pas été systématiquement synonyme de meilleurs qualité de vie au travail car 50% des déclarants reconnaissent avoir été moins efficaces et plus fatigués qu’à l’accoutumée. Il est clair que ces premières remontées ne qualifient pas le télétravail tel qu’il devrait être, car sa mise en place a été subie, développée dans l’urgence et laisse apparaître des marges de progression à venir. La question reste donc de savoir si cette pratique va s’étendre dans le futur et faire partie, à terme, d’une nouvelle organisation du travail pour une partie de la population active du moins celle pouvant y avoir accès.

close

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.