2,25 milliards d’€ c’est le montant récupéré par JAB pour l’introduction bourse de sa branche d’activité café vendredi dernier sur Euronext Amsterdam. Un vrai tour de force compte tenu de la morosité actuelle des marchés d’action qui confirme le pari tenu par JDE PEET’s quand à la résilience du marché du café pendant la Covid19. Cette introduction s’est opérée par l’emission de nouvelles actions (700 millions d’euros) d’une part mais également la vente des actionnaires comme Mondelez et Accord de 1,55 milliards d’euros. Parmi les acquéreurs des institutionnels et des fond comme celui de Georges Sorros le milliardaire américain. Une opération qui redonne une lueur d’espoir aux marchés qui peuvent constater qu’il existe des opportunités même pendant la période économique actuelle. Plus encore l’action dans les jours qui ont suivis s’est appréciée de 18% au dessus du prix de l’offre initiale fixée à 31,5 €. Le groupe JAB va pouvoir réduire son endettement et continuer sa stratégie de croissance sur JDE PEET’S qui est devenu en moins de dix ans le second acteur mondial du café. La stratégie de croissance reste à l’ordre du jour selon ce dernier avec un renforcement du taux de pénétration chez les ménages américains, un focus sur la Chine et la saisie d’opportunités sur le marché hors domicile. Le groupe a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 6,9 milliards d’euros et a annoncé une croissance positive sur le premier trimestre 2020.