Ekibé prépare demain avec envie… et entrain

0
148

Ils ont repris l’activité de Patismatique fondée par leur père Jacques Lucas, et ils y ont petit à petit imprimé leur marque au point de renommer la société Ekibé. Betty (Vergnaud) et son frère Marc (Lucas) c’est un tandem au boulot (Marc & Betty) mais c’est aussi une seconde génération de professionnels désireux de faire évoluer le métier et de s’en donner les moyens. Pour eux pas de sinistrose face à la crise mais il faut chaque jour faire grandir Ekibé 

Food&Coffee Markets : Comment avez-vous vécu le confinement  ? 

M&B : si on fait abstraction de la chute vertigineuse du chiffre d’affaires (-95%), le confinement a plutôt été bien vécu, en matière de rythme et de relations sociales. Quand j’ai entendu Emmanuel Macron annoncer, le jeudi 12 mars, que tous les établissements scolaires seraient fermés à partir du lundi 16 mars, je me suis dit « Ok, l’année universitaire est pliée … que fait-on pendant les 6 prochains mois pour que la boîte survive jusqu’en septembre 2020 ? » Le grand danger était l’interruption totale d’activité, 6 mois sans voir ses collègues et clients, ce n’était pas du tout envisageable, socialement parlant.

Nous avons donc vécu plusieurs phases :

Première phase assommante avec un arrêt total, le temps d’organiser une reprise en toute sécurité et de prendre contact avec tous nos clients pour leur expliquer nos actions autour des distributeurs pour les rassurer quant à leur utilisation (application d’un film bactéricide et virucide – homologué coronavirus – installation de distributeurs de gel hydroalcoolique, marquage au sol, affichage, procédure d’intervention pour nos approvisionneurs et techniciens…). 

Deuxième phase encourageante avec, sur la base du volontariat, la possibilité pour chaque salarié de participer à divers travaux d’intérêt général : confection de masques en tissu, peintures, entretien d’espaces verts, salariés qui sont allés travailler pour des sociétés voisines…

Troisième phase stimulante et solidaire avec des challenges à distance : Tous nos salariés sont équipés de vélos statiques connectés depuis septembre 2019 : nous avons donc lancé différents challenges pour maintenir le lien et l’activité physique. Notamment un challenge solidaire (parcourir tous ensemble 2000km avec un de nos collègues en arrêt suite à un AVC depuis janvier : il ne pouvait pas poursuivre sa rééducation … Corona était aussi passé par l’établissement de rééducation… avec pour récompense un bon barbecue tous ensemble à la fin du confinement offert par l’entreprise). 

La dernière phase, dans laquelle nous sommes encore aujourd’hui, est celle d’une reprise optimiste et très prometteuse, avec la préparation de la rentrée et de nouveaux superbes clients pour septembre 2020 !!!

F&CM : Quel a été son impact en termes économiques ?

M&B : Perte de 95% du CA entre le 16/03 et le 30/06, date de clôture de notre exercice comptable. Résultat impacté à hauteur de 200k€ face aux prévisions…

F&CM : Que vous a appris cette crise ?

M&B : Que nous avons une équipe FOR-MI-DA-BLE !!! Le besoin de se sentir utile et de pouvoir se projeter est commun à tous. Si le capitaine donne la visibilité et le sens, et que chacun se les approprie, tout roule !! Savoir pour quoi et pour qui on se lève chaque matin est essentiel à la motivation et à l’implication. Et notre équipe a tout ça !!

F&CM : Comment percevez-vous la reprise de l’activité ?

M&B : Très très floue… heureusement, de nouveaux très beaux marchés vont nous aider à amortir le choc et nos projets nous motivent à investir et à croire à un renouveau du métier par de nouveaux services et activités. 

F&CM : Ekibé est aujourd’hui très en pointe sur la démarche bien-être et écologique, pensez-vous que cette tendance va s’accentuer ?

M&B : Elle s’accentue déjà et nous sommes loin du niveau qu’elle atteindra dans les mois à venir. 

Chez Ekibé nous avons adopté les 3 tamis de Socrate : VRAI, BON, UTILE ; nous mettons donc le plaisir, l’utilité et la santé au cœur de notre stratégie : la marge de progression est « énooorme » dans notre métier !!!! Et je gage que de petits acteurs, avec l’agilité qui fait leur force, feront bouger les tendances avec une offre de produits en circuit court, une traçabilité sans faille, et une transparence très attendue par les consommateurs. 

Nous recherchons constamment des solutions toujours plus respectueuses de l’environnement, et il y en a !!!…pour qui accepte de dépenser sans gagner… ce qui est loin d’être le cas dans ce métier : les gestionnaires pensent souvent rentabilité et non responsabilité. 

Marc et moi avons été élevés sur les valeurs du respect des Hommes et de la Nature, sans lesquels nous ne serions rien. Nous nous sentons responsables envers les Hommes et redevables envers la Nature. C’est ce qui nous inspire chaque jour de nouveaux défis parfois fous, mais tellement motivants et passionnants !! 

F&CM : Comment percevez-vous la demande de travail à distance et de télétravail ?

M&B : Nous sommes convaincus que le développement du télétravail et la rupture de près de 6 mois pour certains salariés du tertiaire risque d’être très lourd de conséquences pour notre activité en entreprise : télétravail maintenu jusqu’en janvier pour 4/5 jours par semaine sur des postes de téléconseillers, des entreprises dont les carnets de commandes ne vont pas au-delà de fin septembre… pas de sinistrose, les médias nous en servent déjà bien assez, mais la prudence est de rigueur jusqu’à la fin de l’année.

F&CM : Vous avez repris la société fondée par votre père … et Patismatique est devenu peu à peu Ekibé, quels sont selon vous les nouveaux enjeux qui vous attendent.

M&B : Revisiter l’activité de DA, faire de petits aménagements ne suffit plus. 

Notre métier n’a pas réellement innové depuis plus de 40 ans. Les gestionnaires se sont contentés des progrès matériels, sans transcender le métier. Nos clients attendent tellement plus de la pause !!! Il faut profondément transformer notre métier, tant dans l’offre produits que dans l’offre services. 

Qu’est-ce qui fera que demain, les acheteurs ou décideurs choisiront l’offre Ekibé plutôt qu’une autre ? Nous y travaillons depuis plus de 5 ans et sommes bientôt prêts … en 2021, la pause Ekibé va déchirer !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here